Où faut-il réaliser un investissement locatif à Paris ?
Paris

Investir à Paris

Tout ce que vous devez savoir sur l’investissement locatif immobilier à Paris

Les 3 atouts de Paris

Tourisme

Tourisme

Au travers de ses nombreux monuments, musées et édifices, Paris est une ville unique.

Étudiants

Étudiants

Paris est considérée comme étant un carrefour européen des études.

Culture

Culture

Paris n’a de cesse de nous transporter à travers le temps et l’espace.

Description de la ville

Paris est le principal bassin d’emplois de la France et le plus dynamique. Il semble donc assuré qu’un investissement immobilier locatif dans cette zone fournira un bon revenu et ne restera pas vacant.

Seulement voilà, tous les arrondissements de Paris ne se valent pas en termes de prix immobilier.

Nous nous concentrerons ici sur les arrondissements les plus rentables pour votre projet d’investissement : les 13, 14, 18, 19 et 20e arrondissements, avec un budget inférieur à 8 000 € / m2, en visant studio et 2 pièces.

Analyse détaillée de Paris

IMMOBILIER

DÉMOGRAPHIE

ÉCONOMIE

VILLE

Pourquoi investir à Paris

La rentabilité locative de l’investissement

Comme tout investissement, un investissement immobilier locatif doit rapporter.

Comment calculer la rentabilité locative brute de votre bien

Elle prend en compte deux chiffres :

Loyer annuel = loyer mensuel (hors charges) x 12

Prix total d’acquisition = prix d’achat + frais de notaire + frais d’agence

Rentabilité locative brute = (loyer annuel / prix total d’acquisition) x 100

Mais cela ne prend pas en compte les frais divers qui viendront réduire le gain, tels que la maintenance, la fiscalité, les frais de gestion...

Calculer la rentabilité locative nette de votre bien

Tous les frais à la charge du bailleur comme les frais liés au financement de l’acquisition (intérêts de l’emprunt, assurance emprunteur...), taxe foncière, assurance loyers impayés, frais de gestion et d’entretien, assurance du bien (propriétaire non occupant), vacances locatives, etc. peuvent être inclus.

Rentabilité locative nette = (loyer annuel – charges et frais variés / prix total d’acquisition) x 100

La fiscalité de l’investissement immobilier locatif

Une fois cette rentabilité nette calculée, il faudra encore déduire la fiscalité attachée à la perception de loyers.

S’il s’agit de la location d’un logement non meublé, le loyer est un revenu foncier qui s'intégrera aux autres revenus. Un abattement de 30% est automatique lorsque le régime micro-foncier est choisi.

Si des travaux doivent être faits afin de rendre le logement vivable dans des conditions acceptables, le régime réel peut être choisi car il permet de déduire le coût de ces travaux sous certaines conditions.

Les différentes défiscalisations possibles de votre investissement immobilier

La fiscalité étant à double sens, il est donc possible d’obtenir des avantages fiscaux comme un déduction ou réduction d’impôts. En effet certaines lois et certains aménagement fiscaux permettent d’optimiser votre imposition.

On retrouve ainsi la loi Pinel qui permet à l’acquéreur du bien de déduire de son impôt sur le revenu un pourcentage du prix d’achat d’un logement neuf loué à un loyer modéré. Cet avantage fiscal représente au maximum un montant de 63 000 € sur 12 ans.

La loi Malraux, permet d’obtenir une exonération d’impôts de 22 à 33% du montant des travaux réalisé dans de l’immobilier ancien classé et situé dans certains quartiers.

On retrouve également parmi ces dispositifs, la location meublée non professionnelle (LMNP) qui permet de bénéficier d’une rente défiscalisée, puisque son principe est de ne pas payer d’impôts sur les revenus issus de la mise en location du bien.

De nombreux autres dispositifs existent et vous permettront d’investir dans un bien immobilier et de profiter d’une fiscalité nettement optimisée.

Investir dans un bien immobilier grâce au levier du crédit :

L’achat d’un bien immobilier est soumis à deux stratégies, achat comptant et le recours à l’emprunt. Comme montrer plus haut investir dans un logement Parisien peut se montrer onéreux même dans les meilleurs cas. Recourir à un prêt immobilier peut donc être un moyen d’acquérir votre premier bien et de démarrer votre projet d’investissement.

Le crédit immobilier a pour action un effet de levier. Il vous permet d’acquérir un bien sans avoir à le payer cash, et permet ainsi de mettre votre argent à contribution sur d’autres actifs.

Voilà donc quelques éléments essentiels pour vous aider dans votre choix d’investissement locatif. Il s’agit en effet d’un choix à pondérer et il apparaît que ce n’est pas chose simple dans une ville comme Paris. Avec de la patience et de la réflexion, cela peut être un choix qui rapportera ses fruits lors de la revente. Car une chose est sûre, le prix du mètre carré n’est pas près de baisser à Paris.