Optimiser le rendement locatif à Marseille en 2024
logo investir dans l'ancien blanc
  1. Articles
  2. Optimiser le rendement locatif à Marseille en 2024

Optimiser le rendement locatif à Marseille en 2024

Si votre objectif est d'investir dans l'immobilier locatif à Marseille en 2024, mais que vous ne savez pas comment sélectionner le bien parfait ou optimiser votre rentabilité, vous êtes exactement où il faut être ! Cet article est conçu pour vous fournir des conseils pratiques afin de faire de votre investissement locatif dans la cité phocéenne une réussite.

Marseille, avec son dynamisme économique, sa qualité de vie méditerranéenne et ses prix compétitifs, est une destination de choix pour les investisseurs immobiliers. Une étude de Horiz.io révèle un rendement locatif moyen de 6,2 % à Marseille, plaçant la ville parmi les spots les plus rentables du pays. La ville jouit également d'une demande locative élevée, en particulier parmi les étudiants et les jeunes professionnels.

Alors, comment saisir ces occasions pour booster votre rendement locatif à Marseille ? Quelles stratégies adopter et quels écueils éviter ?

Nous détaillerons ces points dans la suite de cet article. Restez avec nous !

Analyse du marché locatif à Marseille : Opportunités et défis

Le marché de l'immobilier à Marseille : évolution et prévisions

Le marché immobilier à Marseille connaît une dynamique positive, caractérisée par une forte demande de location. La ville présente des prix d'achat plus accessibles comparés à d'autres grandes villes telles que Paris ou Bordeaux, ce qui en fait une destination de choix pour l'investissement locatif.

Une étude de Horiz.io révèle que Marseille affiche un rendement locatif moyen de 6,2 %, se positionnant ainsi parmi les villes les plus attractives de France pour les investisseurs. La ville bénéficie d'une demande locative élevée, notamment de la part des étudiants et des jeunes actifs.

Les perspectives à venir sont également prometteuses, anticipant une augmentation des prix de vente et des loyers. D'après Capital, le prix de vente moyen s'élevait à 3.439 €/m² au 1er avril 2024, marquant une hausse de 1,1% sur trois mois. Quant au loyer moyen d'un appartement, il était de 13 €/m² en mars 2024, témoignant d'une légère baisse de 0,1% sur un an mais montrant des signes de rebond.

Les quartiers marseillais les plus rentables pour les investisseurs

Pour maximiser le rendement locatif à Marseille, sélectionner le bon quartier est crucial. Les quartiers centraux, tels que le 1er, le 2ème, le 3ème et le 6ème arrondissement, sont recommandés par Horiz.io pour leur rendements locatifs bruts de plus de 7%.

Ces quartiers profitent d'une demande locative soutenue, d'une excellente desserte en transports et d'une proximité avec les principaux attraits culturels et touristiques.

Les quartiers plus éloignés, comme le 13ème au 16ème arrondissement, offrent également des opportunités intéressantes avec des rendements locatifs bruts entre 6% et 7%. Malgré des prix d'achat inférieurs, ces zones possèdent un grand potentiel de valorisation dû à des projets de rénovation urbaine et de développement économique.

Les tendances démographiques et leur impact sur la demande locative

La demande locative à Marseille est stimulée par divers facteurs démographiques, assurant une bonne rentabilité de l'investissement immobilier. En tant que deuxième ville la plus peuplée de France, avec une population dépassant les 860.000 habitants, et la troisième agglomération, comptant plus de 1,8 million d'habitants, Marseille attire chaque année de nouveaux résidents séduits par son climat, sa culture, et ses opportunités professionnelles.

La ville se caractérise par sa jeunesse, avec une moyenne d'âge de 40 ans et une forte présence étudiante – ces derniers représentant 12% de la population. Plus de 70.000 étudiants fréquentent ses multiples universités et grandes écoles, constituant ainsi une cible importante pour le marché locatif, surtout pour les petites surfaces.

Enfin, Marseille jouit d'une dynamique économique avec un taux de croissance de 1,8% en 2023, au-dessus de la moyenne nationale. Son économie diversifiée favorise la création d'emplois et la mobilité professionnelle, ce qui contribue à sa forte demande locative, particulièrement chez les jeunes actifs.

Stratégies pour maximiser le rendement locatif

Choisir le bon type de bien et le bon emplacement

La sélection du type de bien et de son emplacement joue un rôle crucial dans la maximisation du rendement locatif. Il est essentiel de prendre en compte la demande locative, le potentiel de valorisation future et le coût d'acquisition initial. Les biens de petite surface, tels que les studios ou les appartements de deux pièces (T2), sont souvent plus rentables en termes de rendement locatif. Leur attrait réside dans leur facilité de location et de maintenance.

Choisir des biens situés dans des zones dynamiques et bien desservies, comme les centres-villes ou les quartiers en développement, offre un avantage distinct par rapport à des propriétés situées dans des secteurs moins prisés.

Optimiser la fiscalité : Dispositifs et lois en vigueur

Prendre en compte la fiscalité est indispensable pour optimiser votre rendement locatif. Des dispositifs tels que la loi Pinel, le statut de loueur meublé non professionnel (LMNP), ou le régime micro-foncier peuvent réduire considérablement l'impôt sur les revenus fonciers. Ces dispositifs proposent des avantages fiscaux, liés à diverses conditions comme la durée de location, le plafond des loyers ou le total des charges.

Il est donc crucial de bien s'informer sur les critères d'éligibilité et les modalités de chaque dispositif avant d'investir.

Gestion de la propriété : Faire soi-même ou déléguer ?

La gestion de la propriété exige du temps, de l'énergie et certaines compétences spécifiques. Elle inclut la recherche de locataires, la rédaction des contrats de location, le recouvrement des loyers, la coordination des réparations, ainsi que la résolution de potentiels conflits. Pour maximiser le rendement locatif, une décision s'impose : faut-il prendre en charge soi-même la gestion de la propriété ou la confier à un professionnel ?

Assurer soi-même la gestion permet de diminuer les frais de gestion locative, mais exige un investissement personnel conséquent. Confier cette tâche à un professionnel libère du temps et permet de bénéficier de son expertise, mais représente un coût additionnel. Le choix doit donc se baser sur vos préférences personnelles, votre disponibilité et votre budget.

Les pièges à éviter pour un investissement locatif réussi

Les erreurs communes dans le calcul du rendement locatif

Le rendement locatif est un indicateur clé pour évaluer la rentabilité de votre investissement immobilier. Il represente la proportion entre le loyer annuel et le prix d'achat du bien. Toutefois, le calcul du rendement locatif peut parfois être erroné, impactant négativement votre analyse et vos finances.

Voici les erreurs fréquentes :

  • Ignorer les charges et les impôts : le calcul du rendement brut est insuffisant. Il est crucial de considérer le rendement net, retranchant les charges (copropriété, taxe foncière, assurance...) et les impôts (sur les revenus fonciers ou les bénéfices industriels et commerciaux) du loyer annuel.
  • Oublier la vacance locative : Il est essentiel de prendre en compte le taux d'occupation du bien. Une vacance, même temporaire, diminue le rendement. Anticipez et intégrez ces périodes dans votre calcul.
  • Ne pas actualiser le rendement : Le rendement locatif n'est pas statique et doit être réévalué régulièrement, en prenant en compte l'inflation et la revalorisation du loyer, pour une estimation fidèle.

L'importance de l'anticipation des périodes de vacance locative

La vacance locative représente un véritable défi pour les investisseurs. C'est une période où le bien ne génère aucun revenu, pouvant être due à divers facteurs :

  • Un emplacement non optimisé : Une localisation peu attractive ou éloignée des commodités réduit les chances de location.
  • Un loyer excessif : Des prix au-dessus du marché découragent ou éloignent les locataires potentiels.
  • Un bien en mauvais état : La vétusté et un mauvais entretien rendent le bien moins attrayant.
  • Une gestion inefficace : Un mauvais marketing, un manque de réactivité ou de discernement dans le choix des locataires peuvent entraver la location.

Pour contrer la vacance locative, anticipez par des stratégies attractives pour les locataires, telles que :

  • Opter pour un bien conforme à la demande locative, selon l'emplacement, le type de logement et les prestations proposées.
  • Proposer un loyer ajusté au marché, en considérant les charges et avantages fiscaux.
  • Assurer la maintenance et la modernisation du bien, pour le rendre accueillant.
  • Entretenir une bonne relation avec les locataires, en étant à l'écoute et disponible.

La sous-estimation des coûts d'entretien et de gestion

Un piège fréquent dans l'investissement locatif est la sous-estimation des coûts d'entretien et de gestion. Ces dépenses, souvent conséquentes, peuvent considérablement affecter le rendement.

On différencie principalement :

  • Les coûts d'entretien, qui couvrent tout ce qui est nécessaire à la conservation et à l’amélioration du bien, comme les réparations ou rénovations.
  • Les coûts de gestion
  • , relatifs à l’administration et la location du bien, incluant les frais d’agence, d’assurance et autres éventuels impayés.

Pour éviter toute mauvaise surprise, il est crucial de préciser et anticiper ces coûts, en se renseignant et comparant les offres, et en constituant une réserve financière pour couvrir les imprévus.

Conclusion

Si vous envisagez de vous lancer dans l'investissement locatif à Marseille et cherchez des méthodes pour booster votre rendement locatif, cet article a brossé un tableau clair de la manière d'aborder votre projet en 2024. Nous avons exploré les techniques pour analyser efficacement le marché locatif marseillais, identifié les stratégies clés pour augmenter le rendement et mis en lumière les écueils à esquiver.

Il est temps de passer à l'acte et de dénicher la propriété qui transformera votre vision de l'investissement immobilier en réalité. Ne laissez pas passer votre chance : Marseille regorge d'opportunités pour ceux désireux de devenir des investisseurs immobiliers réussis.

Découvrez le guide de l'investissement locatif

L'investissement immobilier locatif permet à la fois de se constituer un patrimoine immobilier et de percevoir des revenus locatifs rentables. Pour investir dans la pierre et tirer le meilleur parti de votre placement immobilier, consultez nos guides.

Pour approfondir