Comment investir à l'étranger
Rendez-vous

Tout ce qu’il faut savoir sur l’investissement à l’étranger

  1. Guide
  2. l'investissement à l'étranger

Comment réussir son investissement immobilier à l’étranger ?

L’immobilier est toujours vu comme une valeur refuge. Bien que les conditions d’achat et d’emprunts évoluent, il est considéré comme l’un des placements les plus sécuritaires et rentables sur du long terme. Nombreux sont ceux qui souhaitent passer le cap et réaliser leur premier investissement locatif. Les taux de rendements proposés hors de l’hexagone poussent de plus en plus de français à investir à l’étranger. Bien que la rentabilité annoncée fasse rêver, il faut porter attention à quelques éléments que nous allons aborder, afin d’aborder son projet sereinement.

Définition

Investir à l’étranger repose sur la volonté de posséder des biens en dehors du territoire français. Cela permet de construire ou d'agrandir son patrimoine immobilier, tout en profitant d’un bien, dans un cadre attrayant. Cette pratique est totalement légale, il suffit de déclarer ces investissements lors de la déclaration de patrimoine. Des offres attractives sont donc présentes dans de nombreux pays, pour les français désirant préparer leur retraite au soleil. Les destinations européennes attirent grâce à leur proximité géographique avec l’hexagone et un climat plus agréable.

Quels sont les avantages et les inconvénients ?

Investir à l’étranger est le résultat d’une longue réflexion dont le projet est particulièrement intéressant. Chaque investissement comporte certains avantages et inconvénients.

Investir à l’étranger présente des avantages …

  • Certains pays ont des tarifs plus attractifs à l’achat qu’en France.
  • Il existe différentes solutions pour financer l’achat de votre bien à l’étranger.
  • La géo-diversification, c’est-à-dire posséder des biens dans différents pays, permet de diminuer les risques de l’investissement.
  • Les biens acquis à l’étranger ne peuvent pas être saisis par le gouvernement français.
  • De nombreux pays permettent d’obtenir la résidence à condition d’avoir investi dans le pays. C’est le cas de la Grèce, où il faut investir au moins 250 000 euros pour obtenir un ”Golden Visa”.
  • Plusieurs pays bénéficient d’une exonération sur les frais de succession.
  • … mais également des inconvénients.

    • Il faut connaître le marché du pays dans lequel on souhaite investir. Les lois en vigueur diffèrent du droit français.
    • Les revenus locatifs d’un bien situé à l’étranger sont soumis à l’impôt en France.
    • Les obligations fiscales dans le pays d’investissement sont un élément à prendre en compte lors de l’achat.
    • Il est important de rester vigilant sur les prévisions de rentabilité.
    • Les conditions d’accès à un prêt sont différentes qu’en France. 
  • Zoom sur différentes destinations

PORTUGAL

  • Programme Golden Visa.
  • Présence d’un régime fiscal souple.
  • Bon rendement, surtout pour les locations saisonnières.
  • Possibilité d’obtenir le statut de Résident Non Habituel pour un acheteur qui séjourne au moins 183 jours par an dans le pays. Avec ce statut, vous pouvez bénéficier d’exonération fiscale pendant 10 ans.
  • Les villes de Lisbonne et Porto sont intéressantes pour y investir.

GRÈCE

  • Programme Golden Visa.
  • Coût de la vie peu élevé.
  • Programme de fiscalité attractif.
  • Climat agréable.

ESPAGNE

  • Prix au mètre carré attractifs.
  • Madrid et Barcelone sont des villes prospères et dynamiques.

ALLEMAGNE

  • Économie dynamique.
  • Faible taux de chômage.
  • Revente du bien après 10 ans non imposée.
  • Possibilité de profiter d’une convention qui annule la double imposition.

Pour approfondir