Visiter un bien immobilier quelles sont les questions à poser ?
logo investir dans l'ancien blanc
  1. Articles
  2. Visiter un bien immobilier quelles sont les questions à poser ?

Visiter un bien immobilier quelles sont les questions à poser ?

Visiter un bien immobilier : quelles sont les questions à poser ?

Vous avez trouvé un bien immobilier qui vous plaît sur internet ou dans une agence immobilière et vous souhaitez le visiter ? Que ce soit une maison ou un appartement, neuf ou ancien, il est crucial de bien préparer votre visite et de poser les bonnes questions au vendeur ou à l'agent immobilier.

Une visite réussie est essentielle pour vous brosser un tableau complet du logement, comprendre ses points forts et points faibles, et vérifier s'il correspond à vos attentes et à votre budget.

Dans cet article, nous partageons avec vous les conseils essentiels pour effectuer une visite immobilière instructive, ainsi que les questions clés à poser avant, pendant, et après votre visite. Cela vous aidera à éviter les éventuelles déceptions, à négocier le prix de vente si nécessaire, et à faire le choix le plus judicieux pour votre future acquisition immobilière.

Les questions clés à poser avant de visiter

Avant de vous diriger sur les lieux pour voir le bien immobilier qui a retenu votre attention, il est judicieux de poser certaines questions au vendeur ou à l'agent immobilier, que ce soit par téléphone ou par e-mail. Cela vous aidera à économiser du temps et à éviter d'éventuelles déceptions. Voici les questions incontournables à poser avant de programmer une visite.

Connaissance générale du bien

Il est crucial de s'informer sur les aspects fondamentaux du bien immobilier, notamment :

  • Le prix de vente et les conditions de négociation
  • La surface habitable et le nombre de pièces
  • L'année de construction et le design architectural
  • Les éléments inclus ou exclus (comme le parking, la cave, les meubles, etc.)
  • La position exacte et l'environnement (c'est-à-dire, les transports en commun, les commerces, les écoles et plus)
  • Les frais annuels et les taxes (taxe foncière, taxe d'habitation, charges de copropriété, entre autres)

Poser ces questions vous assurera que le bien immobilier répond à vos critères de recherche et s'aligne avec votre budget.

Historique de la propriété et travaux effectués

Il est également important de vous informer sur le passé du bien immobilier, à savoir :

  • Combien de temps le vendeur a possédé le bien et le nombre de propriétaires précédents
  • Les améliorations apportées par le vendeur ou les propriétaires antérieurs (réfections, agrandissements, isolation et plus)
  • Les éventuels travaux nécessaires ou en cours, qu'ils soient obligatoires ou optionnels, internes ou externes
  • Les diagnostics immobiliers exigés par la loi (concernant l'amiante, le plomb, les termites, l'électricité, le gaz, entre autres)

Cette démarche vous permettra de juger de l'état du bien, de sa conformité avec les normes actuelles, et d'identifier les possibles dépenses à anticiper.

Les raisons de la vente du bien

Comprendre pourquoi le vendeur souhaite se séparer de son bien est fondamental, cela peut être dû à :

  • Un changement dans sa situation personnelle ou professionnelle (relocalisation, divorce, mutation, et autres)
  • Le désir de réaliser une plus-value ou de diminuer ses charges
  • Une insatisfaction avec le bien ou son emplacement
  • Une nécessité financière urgente ou une contrainte légale

Ces informations vous offriront une vision claire des leviers de négociation possibles, vous permettront de connaître le temps de vente espéré par le vendeur, et d'anticiper d'éventuels enjeux liés au bien immobilier ou à son environnement.

Les incontournables pendant la visite

Arrivé à l'étape de la visite, il est crucial de ne pas se laisser emporter exclusivement par l'attrait esthétique ou le charment immédiat du bien. Il est essentiel de se concentrer sur l'état du logement et ses équipements.

Ci-dessous, nous détaillons les aspects cruciaux à examiner lors de votre visite immobilier.

État de la structure et des installations

Évaluer la solidité du bâtiment et la qualité des matériaux est la première étape. Il convient de :

  • Examiner avec attention l'état des murs, sols, plafonds, portes et fenêtres pour tout signe d'humidité, moisissures, fissures ou autres dégradations.
  • Contrôler la toiture, la charpente, les gouttières et les cheminées pour vérifier l'absence de fuites, d’infiltrations ou de problèmes d'isolation.
  • Inspecter les installations communes telles que l'ascenseur et le hall d'entrée, et se renseigner sur d'éventuels travaux en cours ou prévus au sein de la copropriété.

Ces vérifications sont fondamentales pour juger du potentiel du bien et anticiper les rénovations nécessaires.

Confort thermique et isolation

Assurer un bon niveau de confort énergétique est essentiel. Voici comment :

  • Consulter le diagnostic de performance énergétique (DPE), document clé indiquant la consommation d'énergie et l'impact environnemental du logement.
  • Évaluer le système de chauffage et de ventilation, en vérifiant notamment l'état et le fonctionnement des radiateurs, des thermostats et des conduits d'air.
  • Examiner l'isolation thermique et phonique, en se renseignant sur le type, l’épaisseur et la qualité des matériaux d’isolation utilisés ainsi que sur l’état des joints et des doubles vitrages.

Cette étape est cruciale pour estimer le confort et mesurer les frais énergétiques futurs ainsi que les améliorations possibles.

Systèmes électriques, de chauffage et plomberie

Un point technique important est de vérifier la conformité et le bon fonctionnement des systèmes électriques, de chauffage et de la plomberie :

  • Assurer que l'installation électrique respecte les normes, en testant prises, interrupteurs et appareils électroménagers.
  • Évaluer le système de chauffage et d'eau chaude sanitaire, en se renseignant sur le type, l'âge et le coût d'entretien.
  • Contrôler l'état de la plomberie, en identifiant d'éventuelles fuites, signes de corrosion ou de mauvais entretien.

Cette inspection vous aidera à détecter les éventuels dysfonctionnements ou risques, ainsi que les nécessités de mise aux normes.

Questions sur l'espace extérieur et les dépendances

Si le logement dispose d'un espace extérieur ou de dépendances, il est important de :

  • Vérifier l'état et les caractéristiques du jardin, balcon ou terrasse, en prenant en compte l'exposition, l'ensoleillement et la vue.
  • Examiner les dépendances telles que la cave ou le garage, en s'informant sur l'accès, l'éclairage et la sécurité de ces espaces.
  • Se renseigner sur les règles de copropriété et les charges liées à l'espace extérieur et aux dépendances.

Cette démarche est essentielle pour apprécier la valeur ajoutée de ces espaces tout en prenant connaissance des possibles contraintes.

Quoi demander après avoir visité ?

Après avoir visité un bien immobilier qui vous a séduit et envisageant potentiellement de faire une offre, il est crucial de poser certaines questions au vendeur ou à l'agent immobilier. Cela vous aidera à éclaircir des points importants concernant la démarche d'achat, la gestion de la copropriété, l'entretien du bâtiment et les étapes à venir. Voici un guide des questions essentielles à poser après la visite d'un bien immobilier.

Détails sur le processus d'achat

Pour mieux comprendre les démarches et le calendrier liés à l'achat, il est pertinent de :

  • Questionner sur le prix de vente et les options de négociation. Assurez-vous de la justification du prix et de la possibilité de proposer une offre moins élevée.
  • Demander des précisions sur les frais annexes au prix de vente, tels que les frais de notaire, d'agence, de dossier, de garantie, etc.
  • Enquêter sur les options de financement disponibles incluant l'apport personnel, les types et taux de prêts, la durée de remboursement, etc.
  • Éclaircissez quels documents sont requis pour l'offre d'achat et la signature du compromis de vente, par exemple, pièce d'identité, justificatif de domicile, etc.
  • Connaître les délais à respecter pour l'offre d'achat et la signature du compromis de vente, y compris le délai de rétractation et le délai de réalisation des conditions suspensives.

Cela vous informera sur le coût total de l'acquisition, les options de financement, les documents nécessaires et les démarches à suivre.

Informations sur la copropriété et l'entretien du bâtiment

Informez-vous sur le fonctionnement et les frais liés à la copropriété, l'état général et les travaux en cours ou à prévoir, en demandant :

  • Le règlement de copropriété et le carnet d'entretien pour comprendre les droits et devoirs des copropriétaires, ainsi que l'historique des travaux.
  • Les procès-verbaux des dernières assemblées générales pour être au fait des décisions prises et des éventuels litiges.
  • Le montant des charges de copropriété et le détail des services inclus, tels que le chauffage, le gardiennage, etc.
  • Les informations sur le fonds de travaux et le plan pluriannuel pour évaluer la capacité financière de la copropriété et les travaux à venir.
  • Les statistiques sur les impayés de charges et le taux de rotation des copropriétaires pour juger de la stabilité financière de la copropriété.

Ces interrogations vous donneront une vue d'ensemble sur la gestion de la copropriété et l'état du bâtiment.

Prochaines étapes et disponibilité pour une éventuelle seconde visite

Pour bien organiser la suite de votre projet d'achat et envisager une nouvelle visite, il est conseillé de :

  • Obtenir les coordonnées du vendeur ou de l'agent immobilier pour faciliter les échanges concernant votre intérêt ou votre offre.
  • Vérifier la disponibilité pour une seconde visite, permettant ainsi d'inspecter le bien sous un autre angle ou accompagné d'un professionnel.
  • S'informer sur d'éventuels documents supplémentaires à consulter pour affiner votre décision.
  • Se renseigner sur l'existence d'autres offres d'achat potentielles pour évaluer votre positionnement.
  • Connaître les délais de réponse du vendeur ou de l'agent immobilier concernant votre offre ou vos questions.

Ces questions clés vous aideront à mieux naviguer les prochaines phases de votre projet d'achat et à prévoir un suivi ou une seconde visite du bien.

Conclusion

Comme vous pouvez le voir, la visite d'un bien immobilier est loin d'être une simple formalité. Elle représente une étape décisive dans le cadre de votre projet d'achat immobilier. Il est fondamental de poser les bonnes questions, que ce soit au vendeur ou à l'agent immobilier. En effet, une interrogation pertinente avant, pendant et après la visite vous permettra de vous forger une opinion objective et détaillée du logement concernant ses points forts, ses éventuels défauts, et son adéquation avec vos attentes et votre budget.

Cela vous évitera de mauvaises surprises, vous donnera la possibilité de négocier le prix de vente si nécessaire, et vous aidera à faire le bon choix pour votre acquisition immobilière.

Par conséquent, il est conseillé de préparer votre visite en amont, de rester attentif et curieux lors de celle-ci, et de ne pas hésiter à solliciter des informations supplémentaires après la visite. Et si vous recherchez un accompagnement personnalisé dans votre projet d'achat immobilier, n'hésitez surtout pas à nous contacter.

Nous sommes ici pour vous aider à dénicher le bien immobilier de vos rêves !

Découvrez le guide de l'investissement locatif

L'investissement immobilier locatif permet à la fois de se constituer un patrimoine immobilier et de percevoir des revenus locatifs rentables. Pour investir dans la pierre et tirer le meilleur parti de votre placement immobilier, consultez nos guides.

Pour approfondir