Préparez votre retraite, investissez dans l’immobilier ancien
logo investir dans l'ancien blanc
  1. Articles
  2. Préparez votre retraite, investissez dans l’immobilier ancien

Préparez votre retraite, investissez dans l’immobilier ancien

La préparation à la retraite représente un moment clé, nécessitant une anticipation de la baisse de revenus pour préserver votre niveau de vie. Dans cette optique, investir dans l'immobilier ancien, soit les biens construits avant 1949, se révèle être une stratégie avantageuse.

Cet investissement offre de nombreux avantages : une fiscalité bénéfique, la diversification de votre patrimoine, la possibilité de générer des revenus supplémentaires, et la chance de transmettre un capital substantiel à vos héritiers. L'attractivité de l'immobilier ancien réside aussi dans son caractère unique, son cachet et des emplacements souvent recherchés.

Cet article vous guidera sur les raisons et les modalités pour orienter votre épargne vers l'immobilier ancien en vue de votre retraite. Nous aborderons les meilleures pratiques pour gérer cet investissement au fil du temps et les précautions à envisager pour une transition sereine vers cette nouvelle phase de votre vie.

Pourquoi choisir l’immobilier ancien pour préparer sa retraite ?

Opter pour l'immobilier ancien s'avère une stratégie avisée pour ceux désirant bâtir un patrimoine solide en vue de leur retraite. Cette option offre une série d'avantages clés pour l'investisseur :

Les avantages fiscaux attractifs

Investir dans l'immobilier ancien ouvre droit à divers avantages fiscaux significatifs. Pour exemple, le dispositif Denormandie offre une réduction d'impôts pour l'achat, suivi de travaux, d'un bien dans une zone éligible, et ce, sous condition de location du bien pour une durée de 6, 9, ou 12 ans avec des plafonds de loyers et ressources des locataires. La loi Malraux, quant à elle, permet de déduire une portion des dépenses de restauration d'un bien situé dans un secteur protégé. Enfin, une exonération totale ou partielle de la plus-value à la revente est possible après 30 ans de détention ou sous certaines conditions de revenus.

Le potentiel de valorisation sur le long terme

L'immobilier ancien représente un investissement pérenne et profitable sur la durée, bénéficiant d'une appréciation du fait de sa rareté. Le dernier indice Notaires-Insee souligne une hausse des prix de 5,9% entre les deux derniers trimestres de 2022 et 2023. Ce type de bien permet souvent de saisir des occasions d'achat sous le prix du marché, avec un potentiel significatif de plus-value après rénovation.

La possibilité de générer des revenus locatifs réguliers

L'immobilier ancien peut aussi être source de revenus constants, venant s'ajouter à votre retraite. La demande locative étant élevée pour ces biens pleins de caractère et bien situés, leurs loyers se montrent attractifs avec une bonne occupation. La location meublée offre, de plus, un régime fiscal avantageux via le micro-BIC ou le réel. Il est également possible d'investir dans une résidence services rénovée pour une rente assurée par un gestionnaire, occupation ou non.

Comment réussir son investissement dans l'immobilier ancien ?

Investir dans l'immobilier ancien s'avère être une stratégie judicieuse pour préparer votre retraite, à condition de suivre certains principes clés. Découvrez les conseils essentiels pour mener à bien votre investissement :

Savoir choisir le bon emplacement

L'emplacement est déterminant dans la réussite de votre investissement immobilier. Il influence la valeur de votre bien, la demande locative, le niveau des loyers et les gains en plus-value potentiels. Privilegiez des zones à forte attractivité économique, démographique et touristique, où les transports en commun sont facilement accessibles.

Les quartiers en cours de rénovation urbaine peuvent aussi présenter un intérêt particulier pour leur potentiel de valorisation à venir. Sans oublier l'importance de la qualité de l'environnement local, incluant le voisinage, les commerces et les services à proximité.

Comprendre l’importance de la rénovation et de la mise aux normes

L'immobilier ancien requiert souvent des travaux de rénovation et de mise aux normes, essentiels pour améliorer le confort, la performance énergétique ou la sécurité de l'habitat. Ces travaux impliquent un coût initial, mais peuvent également offrir un bénéfice fiscal, en étant déductibles de vos revenus fonciers. Ils contribuent en outre à valoriser votre bien, à le rendre plus attractif pour les locataires et à vous éligible à des aides financières spécifiques comme le crédit d'impôt pour la transition énergétique ou la prime énergie.

Il est alors crucial d'évaluer précisément le montant des travaux à réaliser, de sélectionner des artisans compétents et de respecter les normes en vigueur.

Optimiser la gestion locative pour sécuriser ses revenus

L'immobilier ancien permet de générer des revenus locatifs réguliers, complément idéal à votre retraite. Toutefois, une gestion locative efficace est indispensable pour prévenir les périodes de vacance, les impayés, les litiges ou les dégradations. Vous pouvez confier cette gestion à une agence immobilière, moyennant des honoraires, ou décider de la prendre en main directement, avec l'appui d'outils numériques, comme des plateformes de mise en relation, des applications dédiées ou des services de conciergerie.

Envisagez enfin la souscription à une assurance loyers impayés, une garantie supplémentaire pour sécuriser le versement de vos loyers face à d'éventuelles défaillances de la part des locataires.

Gérer son patrimoine immobilier ancien à l'approche de la retraite

Avoir un patrimoine immobilier ancien c'est bien, mais le gérer efficacement à l'approche de la retraite devient crucial. Avec l'évolution de vos besoins et objectifs, voici des conseils clés pour valoriser votre patrimoine immobilier ancien.

Stratégies de diversification et de consolidation

Minimiser les risques tout en saisissant de nouvelles opportunités implique souvent de diversifier votre portefeuille. Cela peut signifier l'acquisition de divers types de propriétés (qu'ils s'agissent d'appartements, de maisons, ou d'immeubles) dans variées régions (urbaines, rurales, ou côtières) et sous différents cadres fiscaux (Pinel, Denormandie, Malraux, et autres).

Diversifier peut aussi vouloir dire investir dans des placements financiers reliés à l'immobilier, tels que les SCPI, qui offrent l'avantage de posséder des biens immobiliers professionnels sans en gérer le quotidien. Par ailleurs, consolider votre patrimoine par la vente de certains biens pour en acquérir d'autres plus rentables ou faciles à transmettre est une stratégie sage.

Préparer la transmission de son patrimoine

La transmission de l'immobilier ancien à vos descendants est une étape importante. Anticiper les aspects fiscaux et juridiques est essentiel. La donation à vos enfants ou petits-enfants, avec abattements fiscaux et conservation de l'usufruit, est une option à considérer.

Rédiger un testament, ou utiliser des structures juridiques comme la SCI, peut simplifier le processus de démembrement et faciliter la transmission de votre bien immobilier ancien.

Les dispositifs de sortie ou de conversion de l'investissement

Concernant la vente, la fiscalité de la plus-value immobilière, qui s'allège avec la durée de détention, est à prendre en compte. Après 30 ans, cette plus-value est exonérée d'impôt. Une autre option pour garder votre bien tout en bénéficiant d'un revenu est le viager, qui vous octroie une rente viagère tout en conservant l'usufruit de votre propriété.

Le prêt hypothécaire représente également une alternative, en vous permettant d'emprunter une somme d'argent en garantissant votre bien immobilier ancien, sans obligation de vente ou de déménagement.

Conclusion

Comme vous l'avez saisi, investir dans l'immobilier ancien constitue une stratégie judicieuse pour assurer votre avenir à la retraite. Cette démarche offre des avantages non négligeables, tels qu'une fiscalité favorable, une appréciation de la valeur à long terme, des revenus locatifs stables, et la possibilité de léguer un patrimoine à vos descendants.

Cependant, pour que votre investissement soit couronné de succès, plusieurs critères doivent être pris en compte : le choix stratégique de l’emplacement, la réalisation de travaux de rénovation et de mise aux normes indispensables, l'optimisation de la gestion locative, et l'ajustement de votre stratégie d'investissement à mesure que votre retraite approche. Si vous envisagez d'être guidé dans cette démarche, il est judicieux de solliciter l'expertise d'un conseiller en gestion de patrimoine. Il vous proposera des solutions personnalisées, adaptées à votre situation et à vos objectifs spécifiques. Ne remettez pas à plus tard. Le moment est idéal pour investir dans l'immobilier ancien et sécuriser votre retraite.

Découvrez le guide de l'investissement locatif

L'investissement immobilier locatif permet à la fois de se constituer un patrimoine immobilier et de percevoir des revenus locatifs rentables. Pour investir dans la pierre et tirer le meilleur parti de votre placement immobilier, consultez nos guides.

Pour approfondir