Coliving : le nouveau mode de vie en collectivité
logo investir dans l'ancien blanc
  1. Articles
  2. Coliving : le nouveau bon plan ?

Coliving : le nouveau bon plan ?

La tendance coliving prend de l’ampleur ces dernières années en France. Ce nouveau type de colocation en communauté conquiert davantage les locataires qui débarquent fraîchement en ville ou qui sont en pleine phase de transition dans leur vie. C’est en effet, pour beaucoup, un bon moyen de faire des économies dans les grandes villes. Mais le coliving, c’est quoi exactement ? Comment se décline-t-il et est-il rentable en investissement locatif ?

C'est quoi le coliving ?


La définition la plus simple du coliving est la colocation en communauté. Si ce n’est toujours pas clair pour vous, cet anglicisme peut se définir littéralement comme suit : « co » qui signifie « ensemble » et « living » qui veut dire « vivre ». C’est donc le vivre ensemble.

C’est un concept qui consiste en ce que plusieurs personnes vivent ensemble dans une grande maison ou un immeuble, en partageant des espaces communs tout en ayant des espaces privés. On peut dire que le coliving est une version évoluée de la colocation. Chaque locataire occupe un espace privé qui peut être un petit appartement ou un studio avec chambre, salle de bain, petite cuisine. Puis il partage avec les autres habitants les espaces collectifs tels que le salon, la cuisine, la bibliothèque, la salle de spa, la terrasse ou encore l’espace de coworking.

La maison est très souvent meublée et plusieurs autres services sont proposés tels que :

- le ménage,
- le parking surveillé,
- l’abonnement Netflix ou OCS,
- la salle de sport,
- le sauna.

Certains établissements vont jusqu’à proposer des salles de musique, de jeux vidéo, de projection et même une conciergerie pour gérer les livraisons ou pour aller récupérer les vêtements au pressing. En gros, c’est comme un hôtel avec un espace privatif.


D'où vient le concept de coliving et à qui s'adresse-t-il ?


La tendance coliving est née aux États-Unis dans les années 2000, de travailleurs digitaux et des entrepreneurs freelances qui étaient à la recherche d’un logement peu coûteux avec un espace de travail et une bonne connexion wifi. Ils ont pensé se mettre ensemble dans un immeuble pouvant leur offrir ce qu’ils recherchaient, créant ainsi une communauté. Parmi leurs clauses de base, on compte le partage des frais générés par ce mode de vie.

Aujourd’hui, le coliving n’est plus le monopole des entrepreneurs freelances ou des nomades digitaux. Les personnes qui déménagent pour une nouvelle ville, qui s’avère être très grande, et qui n’ont pas encore les moyens de s’offrir un appartement ou un logement exclusif, s’intéressent à ce type d’habitation. Aussi, les personnes qui ont quitté leurs familles, amis, ou logements pour un nouvel environnement se sentent bien dans le coliving. Cela leur permet de socialiser, de prendre leurs repères et d’économiser pour la suite.

Le coliving s’adresse aussi bien à ceux qui recherchent un logement provisoire ou permanent. Il séduit donc beaucoup les personnes du troisième âge et les retraités. C’est une façon pour eux de rester connectés à la société et d’apporter leur expérience à la communauté. Les personnes en transition dans leur vie, suite à une rupture amoureuse, à un changement quelconque, ou qui ont juste besoin de prendre du temps pour eux et d’être seules pour faire le point, trouvent le concept idéal. Même les étudiants, adeptes de la colocation, se sentent à l’aise avec ce type de logement.

Les « colivers » s’épanouissent en étant seuls sans réellement l’être et créent des liens en rencontrant d’autres personnes. De plus, c’est une solution concrète au problème de la cherté des logements dans les grandes métropoles.

Le coliving est-il un plan qui intéresse les investisseurs immobiliers ?


Ce type de placement a forcément attiré l’intérêt des investisseurs immobiliers. C’est un concept très souple et qui se trouve dans l’air du temps. Avec sa popularité, sa demande est de plus en plus grandissante. C’est un argument non négligeable si vous visez ce type d’investissement locatif.

En effet, le coliving ne s’est fait connaître en France qu’en 2017, et depuis lors, la flexibilité du concept séduit de plus en plus de monde. La demande locative du coliving est environ dix fois supérieure à celle des autres types de logements sur le marché (studio, appartement, maison). Le coliving s’avère être un placement sûr et rentable à cause de sa formule de colocation. Vous êtes certain que votre logement ne subira aucune vacance locative et, vu la forte demande, le remplacement des locataires ne posera aucun problème.

En termes de rentabilité, une maison partagée rapporterait en moyenne 900 euros de loyer mensuel en métropole et 700 euros en province. Pour vous garantir un tel revenu, le tout se joue à l’acquisition, car un immeuble de coliving adéquat nécessite un budget important. Et c’est là que se trouve la limite de ce parc locatif. Les biens immobiliers adéquats au concept sont difficiles à trouver. Cependant, si vous décidez d’investir dans un tel bien, le prix de la propriété sera amorti par les revenus locatifs. Aussi, il faut noter que, compte tenu de la notoriété naissante du coliving en France et de l’importance de la demande, le concept a toutes ses chances de perdurer sur le marché immobilier.


Des entreprises sont-elles intéressées par le coliving ?


Certaines start-ups se voient bien investir dans le coliving. Il offre en effet de quoi assurer un espace de travail et loger des salariés. Le concept leur permettrait aussi de partager leurs espaces de travail avec d’autres entreprises et de sortir du cadre de travail classique.


Les avantages du coliving


En ce qui concerne les avantages, le concept n’en manque pas. Entre les formules de colocation, de co-working, d’hôtellerie, de la résidence estudiantine et de la copropriété, le coliving est une bénédiction pour ses résidents.

Le premier avantage concerne les finances. Cette forme d’habitation revient moins chère malgré les nombreux services qu’elle requiert et permet ainsi aux occupants de faire des économies. Les différentes dépenses sont notamment partagées entre les occupants, que ce soit pour les services de base comme électricité, eau, chauffage, gaz, ou les services supplémentaires tels internet, services de ménage, entretien, télévision.

Le concept prend aussi en compte le paramètre « temps ». Un coliving est une habitation provisoire ou permanente que vous pouvez occuper pendant quelques jours, une semaine, un mois ou toute une année (bail maximum reconductible). C’est un plan d’hébergement idéal pour les vacances (moment de détente) ou pour les déplacements professionnels comme les missions de travail, stages et autres. Vous pouvez même sous-louer votre studio si vous l’avez pris pour l’année et que vous n’êtes pas présent.


Les perspectives pour le coliving


Le concept étant encore nouveau en France, les logements doivent être rénovés pour convenir au principe. Mais du fait de sa popularité, certaines nouvelles constructions, mieux adaptées, voient le jour. Ainsi, la tendance coliving peut être repensée pour supporter d’autres classes sociales telles que les familles, ou les entreprises précédemment citées.

Le coliving a un avenir prometteur sur le marché immobilier en France, car il est rare en parc locatif, est en forte demande et peut être repensé pour s’étendre à d’autres catégories de personnes.

Découvrez le guide de l'investissement locatif

L'investissement immobilier locatif permet à la fois de se constituer un patrimoine immobilier et de percevoir des revenus locatifs rentables. Pour investir dans la pierre et tirer le meilleur parti de votre placement immobilier, consultez nos guides.

Pour approfondir