Co-living, investissement immobilier: Eldorado ou mirage financier?
logo investir dans l'ancien blanc
  1. Articles
  2. Co-living, investissement immobilier: Eldorado ou mirage financier?

Co-living, investissement immobilier: Eldorado ou mirage financier?

Le co-living, ou habitat partagé, gagne en popularité, attirant particulièrement les jeunes actifs, les étudiants et les nomades digitaux. Cette formule de logement propose de partager des espaces privés et des zones communes, agrémentées de services haut de gamme tels que la conciergerie, le ménage, le linge de maison, et le coworking. Le co-living vient ainsi répondre aux besoins de flexibilité, de convivialité et de confort, dans un contexte où la crise du logement et l'escalade des prix se font sentir.

Mais représente-t-il une réelle opportunité pour les investisseurs immobiliers ? Quels sont ses avantages et les éventuels risques ? Comment s'engager efficacement sur ce marché en expansion ? Cet article se propose de décortiquer le phénomène du co-living : ses spécificités, ses points forts, les défis à relever, et quel avenir pour ce secteur. Nous analyserons si investir dans le co-living constitue un véritable eldorado ou un mirage financier.

Comprendre le co-living : une tendance montante dans l'immobilier

Qu'est-ce que le co-living ?

Le co-living, ou habitat partagé, est une formule innovante qui marie les atouts de la colocation à ceux de l'hôtellerie. Il offre la possibilité de louer un logement meublé et équipé, comprenant des espaces privés (chambre, salle de bain, cuisine) et des espaces communs (salon, terrasse, jardin, salle de sport, etc.). Le co-living enrichit cette offre avec des services premium tels que conciergerie, ménage, linge de maison, internet haut débit, et des options de coworking. Originaire des États-Unis au début des années 2000, le co-living a commencé à s'implanter en France à partir de 2017.

La différence entre le co-living et les modes de vie traditionnels

Au-delà des solutions classiques telle que la location traditionnelle ou la résidence étudiante, le co-living se distingue par plusieurs avantages clairs. Il offre une flexibilité notable, permettant aux locataires de déterminer la durée de leur séjour, de quelques jours à plusieurs mois. Les logements proposés sont modernes, spacieux et bien aménagés, offrant ainsi plus de confort. De plus, le co-living favorise la convivialité, grâce à des espaces et activités partagés avec d'autres résidents aux intérêts similaires, répondant à une recherche d'un équilibre entre intimité et vie communautaire.

Pourquoi le co-living séduit-il tant ?

Le co-living attire une clientèle jeune, urbaine et dynamique, en quête d'un habitat adapté à un mode de vie contemporain. Étudiants, jeunes professionnels, nomades numériques, entrepreneurs en startup et freelancers forment le cœur de sa clientèle. Les attraits du co-living sont multiples : il permet d'économiser sur le coût du logement, propose un cadre de vie de qualité avec des équipements et services haut de gamme, et encourage la création de liens sociaux avec des personnes partageant des valeurs et objectifs communs. C'est donc une réponse adaptée aux aspirations de la génération milléniale.

Les avantages et défis de l'investissement en co-living

Les avantages du co-living pour les investisseurs

L'investissement en co-living attire de nombreux investisseurs immobiliers, principalement grâce à son potentiel de rentabilité attractive. Cette approche permet d'optimiser l'utilisation de l'espace en accueillant davantage de locataires par mètre carré, tout en maintenant des loyers compétitifs. Une étude de la start-up Colonies révèle que le co-living pourrait offrir un rendement brut de 8 à 10 %, bien supérieur aux 3 à 4 % d'un investissement locatif traditionnel. Le co-living séduit également par sa forte demande, notamment de la part des jeunes actifs, des étudiants et des nomades digitaux à la recherche d'un logement flexible, confortable et convivial. Ceci se traduit par un taux d'occupation élevé et limite considérablement le risque de périodes inoccupées. De plus, investir en co-living peut s'avérer fiscalement avantageux, grâce à la possibilité de se placer sous le régime de loueur meublé professionnel (LMP) ou de loueur meublé non professionnel (LMNP), permettant ainsi une réduction significative des charges fiscales et une exonération de certaines taxes.

Les défis et risques du co-living

Malgré ses atouts, l'investissement en co-living comporte des défis et des risques à ne pas négliger. Le premier obstacle réside dans l'importance de l'investissement initial. En effet, adapter ou construire des espaces de vie qui répondent aux attentes des colivers peut s'avérer coûteux. De plus, les coûts de gestion et d'entretien tendent à être supérieurs à ceux d'un investissement locatif classique, du fait des services et commodités ajoutés. Les investisseurs doivent également naviguer à travers une réglementation complexe et fluctuante, qui couvre des aspects tels que la sécurité, l'hygiène, et l'accessibilité, sans oublier les spécificités liées aux normes d'urbanisme et de copropriété. La conformité du cadre juridique des baux et des contrats de services avec les colivers est un autre point de vigilance. Face à une concurrence de plus en plus vive, marquée par l'émergence de nouveaux acteurs sur le marché, il devient crucial pour les investisseurs en co-living de se démarquer en valorisant la qualité de leurs offres, leur localisation stratégique, et un positionnement tarifaire attractif.

Co-living: Eldorado ou mirage financier ? Analyse critique et perspectives d'avenir

Analyse critique du marché du co-living

En plein essor, le marché du co-living séduit de plus en plus les jeunes générations à la recherche d'un logement en adéquation avec leur style de vie. D'après une étude de JLL, en 2020, le co-living constituait 1,5 % du marché locatif en France, correspondant à environ 30 000 logements. Cette formule attire aussi les investisseurs immobiliers qui y voient une chance de diversifier leur portefeuille et d'améliorer leur rentabilité. Cependant, le co-living comporte son lot de risques et d'exigences, nécessitant un investissement initial conséquent, une gestion locative complexe, et une adaptation continue aux attentes des résidents. La réglementation, souvent floue et variable selon les zones, complique davantage la situation. Par ailleurs, le secteur du co-living est confronté à une compétition croissante, venant autant des acteurs traditionnels de l'immobilier que des nouveaux venus, tels que les bailleurs sociaux ou les plateformes en ligne.

Perspectives d'avenir pour les investisseurs dans le co-living

Malgré les obstacles et les incertitudes, le co-living détient des perspectives d'avenir encourageantes pour les investisseurs immobiliers. En effet, il s'inscrit dans des tendances de société importantes telles que la mobilité, la flexibilité, le vivre ensemble et la digitalisation, appelées à façonner durablement le marché du logement. Le co-living propose aussi une solution à la crise du logement et à la flambée des prix dans les grandes agglomérations françaises, permettant d'offrir un habitat abordable, durable et de qualité, répondant ainsi aux attentes des locataires et aux besoins spécifiques des territoires. Pour capitaliser sur le co-living, les investisseurs devront être innovants, agiles et bien informés des évolutions du secteur. Il leur faudra également s'allier à des partenaires compétents et fiables, capables de les soutenir dans l'idéation, la mise en œuvre et la gestion des espaces de co-living.

Conclusion

Le co-living émerge comme une tendance révolutionnaire dans l'univers immobilier, offrant une expérience de vie partagée au sein de logements meublés et équipés. Cette modalité allie espaces personnels et communs, enrichie de services de qualité, se positionnant ainsi comme une option de choix pour une clientèle jeune, urbaine et en quête de flexibilité, de confort et de convivialité.

Les investisseurs immobiliers trouvent également leur compte dans le co-living, attirés par une rentabilité attrayante, une sécurité locative renforcée et des avantages fiscaux non négligeables. Cependant, investir dans le co-living implique un investissement initial conséquent, une gestion locative plus complexe et la nécessité d'une adaptation continue aux attentes des résidents. Le cadre réglementaire encore vague et la compétition croissante représentent d'autres défis à surmonter.

Est-ce que le co-living constitue un véritable eldorado ou plutôt un mirage financier ? La réponse varie selon la stratégie et le positionnement adoptés par chaque investisseur. Pour se distinguer et prospérer, il est crucial d'être innovant, réactif et à l'écoute des tendances du marché. S'associer à des partenaires compétents et fiables devient essentiel pour naviguer avec succès dans la conception, la réalisation et la gestion des projets de co-living.

Pour explorer davantage le co-living et ses opportunités d'investissement, nous vous invitons à prendre contact avec nos conseillers en gestion de patrimoine. Ils sauront vous guider vers les solutions d'investissement les plus pertinentes.

Découvrez le guide de l'investissement locatif

L'investissement immobilier locatif permet à la fois de se constituer un patrimoine immobilier et de percevoir des revenus locatifs rentables. Pour investir dans la pierre et tirer le meilleur parti de votre placement immobilier, consultez nos guides.

Pour approfondir