Défiscalisation immobilière : Définition - Dictionnaire immobilier

Défiscalisation immobilière

  1. Lexique
  2. D
  3. Défiscalisation immobilière

Défiscalisation immobilière

La défiscalisation immobilière est une stratégie financière utilisée par les particuliers et les investisseurs pour réduire leur impôt sur le revenu grâce à des investissements dans l'immobilier. Elle repose sur divers dispositifs législatifs et fiscaux mis en place par les gouvernements pour encourager la construction, la rénovation ou l'acquisition de biens immobiliers, souvent dans des zones géographiques spécifiques ou pour des types de logements particuliers. Cette pratique offre des avantages fiscaux sous forme de réductions d'impôts, de déductions ou de crédits d'impôt.

L'un des dispositifs de défiscalisation les plus connus en France est la loi Pinel. Mise en place en 2014, elle permet aux investisseurs de bénéficier d'une réduction d'impôt proportionnelle au montant investi et à la durée de mise en location du bien. En investissant dans un logement neuf ou en état futur d'achèvement, destiné à la location pour une durée de six, neuf ou douze ans, les investisseurs peuvent obtenir une réduction d'impôt de 12 %, 18 % ou 21 % du prix de revient du logement, respectivement. Le bien doit être situé dans des zones dites « tendues », où la demande locative est supérieure à l'offre.

Le dispositif Censi-Bouvard, quant à lui, s'adresse aux investisseurs dans les résidences de services (résidences pour étudiants, pour seniors, ou encore pour touristes). Ce dispositif offre une réduction d'impôt de 11 % du prix de revient du bien, répartie sur neuf ans, ainsi qu'une récupération de la TVA. Pour être éligible, le bien doit être meublé et situé dans une résidence offrant certains services tels que l'accueil, la blanchisserie, ou la restauration.

Le dispositif Denormandie, lancé en 2019, vise à encourager la rénovation de logements dans les centres-villes dégradés. Il permet aux investisseurs d'obtenir une réduction d'impôt similaire à celle offerte par la loi Pinel, à condition d'engager des travaux représentant au moins 25 % du coût total de l'opération. Le bien doit être situé dans une des communes éligibles au programme de revitalisation des centres-villes.

Outre ces dispositifs, le régime du déficit foncier permet également de réduire son imposition en investissant dans l'immobilier. Les propriétaires de biens locatifs peuvent déduire de leurs revenus fonciers les charges liées à l'entretien, la réparation et l'amélioration des biens, créant ainsi un déficit foncier reportable sur le revenu global dans la limite d'un certain plafond. Ce mécanisme est particulièrement avantageux pour les contribuables fortement imposés.

La défiscalisation immobilière présente plusieurs avantages. Elle permet de réduire significativement le montant de l'impôt sur le revenu tout en constituant un patrimoine immobilier. De plus, ces dispositifs contribuent à la dynamisation du marché immobilier, à la rénovation des logements anciens et à la construction de nouveaux logements, répondant ainsi aux besoins croissants en logements locatifs.

Cependant, ces investissements ne sont pas dénués de risques et nécessitent une bonne compréhension des dispositifs en vigueur. Une mauvaise gestion ou une méconnaissance des obligations légales et fiscales peuvent entraîner des déconvenues financières. Il est donc conseillé de se faire accompagner par des professionnels de l'immobilier et de la fiscalité pour optimiser son investissement et bénéficier pleinement des avantages de la défiscalisation.