logo pouce en l'airRéservez votre rdv

Quel fournisseur d'énergie choisir pour votre investissement locatif ?


Sommaire

Lors d'un projet d'investissement locatif, se pose parfois la question de savoir quel fournisseur d'énergie choisir. Pour y répondre, vous devez tout d'abord déterminer la durée de location du logement. Selon votre choix, voici quelques conseils pour réaliser des économies d'énergie.

Le locataire choisit le fournisseur d'énergie dans le cas d'une location longue durée

Si votre bien immobilier est en location longue durée, le locataire est en droit de choisir lui-même son fournisseur. L'abonnement mensuel de gaz ou d'électricité et les consommations d'énergie sont compris et réglés dans un contrat souscrit en son nom.

De ce fait, vous ne pouvez pas imposer votre choix de fournisseur au locataire. Notez que c'est aussi l'assurance, pour le propriétaire bailleur, de ne pas avoir à payer la facture d'électricité et/ou de gaz non acquittée par le locataire.

Dans le cas d'un investissement locatif dans un ancien logement, les frais de raccordement électrique sont à la charge du propriétaire. Cependant, l'ouverture du compteur est réglée par le locataire ainsi que le changement de compteur électrique si celui-ci souhaite en changer la puissance. Après la signature du bail de location, il doit contacter l'opérateur de son choix pour procéder à la mise en service et communiquer le numéro de Point de Livraison (PDL) du compteur, le relevé du compteur ainsi qu'un RIB. Il y a de fortes chances qu'un technicien Enedis - le gestionnaire de réseau d'électricité - intervienne.

Location courte durée :  nos conseils pour bien choisir son fournisseur

Concernant les locations courte durée, de quelques semaines à quelques mois, cette fois, le contrat d'énergie est très souvent au nom du propriétaire afin de faciliter les démarches administratives. Dans ce cas, l'électricité et le gaz peuvent être inclus dans les charges locatives.

Le propriétaire doit alors régler la facture d'énergie. Alors, comment faire en sorte que la rentabilité locative de l'investissement soit la plus avantageuse possible ?

Améliorer l'efficacité énergétique de votre logement

Avant de souscrire un contrat d'électricité et/ou de gaz auprès d'un fournisseur, la première solution est de réaliser des travaux de rénovation énergétique. Il s'agit d'améliorer la performance énergétique du logement et ainsi régler le problème des passoires thermiques, c'est-à-dire des logements qui sont très énergivores.

En plus de ça, afin de baisser la consommation énergétique de la location, vous pouvez investir dans des équipements plus récents qui aident notamment à réduire la consommation électrique.ampoule

Demander les aides de l'État en cas de rénovation

Autre moyen de faire des économies à long terme : profiter des primes énergie. En effet, vous pouvez bénéficier d'aides permettant de réduire le coût de votre futur chantier voir d'annuler complètement la facture !

Vous pouvez notamment vous renseigner sur :

  • L'éco-prêt à taux zéro(éco-PTZ)
  • La TVA à taux réduit à 5,5 % 
  • Le Certificat d'économie d'énergie (CEE)
  • MaPrimeRénov' 
  • Les aides des collectivités territoriales

Pour d'autres conseils relatifs aux travaux de rénovation (chauffage, isolation, etc.), n'hésitez pas à consulter le site Prime Travaux.

Comparer les différents fournisseurs d'énergie

Enfin, pour choisir le fournisseur de gaz et/ou d'électricité qui sera le plus adapté à votre logement en location, il est tout d'abord préférable d'estimer la consommation d'énergie de celui-ci. Bien qu'il soit difficile de connaître les habitudes de consommation des locataires, qui peuvent être fluctuantes, pour vous aider, vous pouvez prendre en compte :

  • La taille du logement
  • La nature du logement : maison ou appartement en location
  • Le nombre de pièces
  • Le nombre moyen d'occupants

Avec ces informations, vous pourrez plus facilement comparer les différentes offres d'énergie. Pour cela, aidez-vous d'un comparateur en ligne, il vous proposera des offres d'électricité ou de gaz à des prix plus intéressants que ceux présentés par EDF, Engie ou encore Eni et correspondant mieux aux caractéristiques du logement et de vos attentes dans le cadre d'une gestion locative (option Base ou option Heures pleines/heures creuses, facilité administrative, service client disponible, etc.).

C'est d'autant plus judicieux que le tarif réglementé de vente (TRV) de l'électricité augmente constamment. Il existe d'ailleurs des fournisseurs d'électricité verte - provenant d'une source d'énergie renouvelable - au prix du kWh d'électricité compétitif.

Dans tous les cas, vous pouvez résilier votre contrat auprès de votre fournisseur d'électricité et/ou de gaz quand vous le souhaitez.