logo pouce en l'airJe prends RDV !

Investisseurs institutionnels


Sommaire

Les investisseurs institutionnels sont des organismes collecteurs de capitaux. On dénombre différents types d’investisseurs institutionnels.

Qui sont-ils ?

Des assurances

Au niveau du montant des actifs gérés, le secteur de l'assurance est très majoritaire, avec près de 2 300 milliards d'euros. Et ce sont les assurances vies qui jouent un rôle très important auprès des ménages français, car ce sont des placements pour leurs retraites qui dure une dizaine d’années en général. Les sommes perçues par ces derniers sont ensuite investies sur les différents marchés financiers, moyennant de la rentabilité.

Deux grands types d'assurance-vie existent : celle en euros et celle en unités de compte.

Des fonds communs de placement (OPC)

Ils existent de nombreux fonds communs de placement :

  • La société d’investissement à Capital Variable appelée SICAV
    • SICAV diversifiées, à court terme et de trésorerie, obligations et actions
  • Les fonds commun de placement (FCP) d’entreprise (FCPE), à risques (FCPR), dans l’innovation (FCPI)  
  • Les Fonds d’investissement de proximité appelé (FIP)
  • La Société Civile de Placement Immobilier appelée (SCPI)

Ces fonds communs de placement offrent aux particuliers n’ayant pas de connaissances sur les marchés financiers ou ne possédant pas de fonds suffisant, des parts d’une entreprise en mutualisant différents apports de particuliers.

Les OPC sont des entreprises à but financier qui placent les fonds recueillis aux particuliers au travers du marché immobilier, du marché des obligations, du marché des actions et à d’autres titres.

investisseurs institutionnels

Les SICAV

Les sociétés d’investissement à Capital Variable permettent à un investisseur de placer son argent en bourse sans avoir à le gérer.

Les FCP

Les fonds communs de placement permettent à plusieurs investisseurs de mutualiser leurs ressources et d’investir dans un portefeuille. Les SICAV sont très diverses et permettent de satisfaire des objectifs et des stratégies d'investissement différents. 

Les FIP

Les fonds d'investissement de proximité sont des fonds consacrés au financement des petites et moyennes entreprises, et offrant une réduction de l'impôt sur le revenu dans certaines circonstances.

Les SCPI

Une SCPI est un fonds de placement collectif qui recueille des fonds versés par des particuliers dont le principal objectif est d'acquérir et de gérer des patrimoines immobiliers locatifs.

Les SCPI sont divisés en 2 groupes, les SCPI à capital variable ou fixe

- Pour les SCPI à capital variable : l’investisseur peut obtenir des parts lorsqu’il le souhaite, ce qui est moins contraignant pour investir dans l’immobilier.

- Pour les SCPI à capital fixe : l'investisseur peut obtenir des parts lors des périodes de levée de fonds et pas de manière permanente, ce qui peut être plus contraignant pour investir dans l’immobilier.

Des caisses de retraite 

Les citoyens versent des cotisations durant leur vie professionnelle pour bénéficier d'un revenu à la retraite. Il convient de noter qu'il y a un régime de retraite associé à chaque régime spécial comme pour les fonctionnaires ou les libéraux. 

Que font-ils ?

Leur rôle est de collecter de l’épargne et de suivre une stratégie d’investissement encadrée par la réglementation. Ces investisseurs institutionnels achètent des titres à différentes entreprises. Ces titres constituent soit des actions (parts), soit des obligations (long terme). La diversification des placements et la mise en place de différents montages permettent de mettre en œuvre cette stratégie.

immobiliers investisseurs

Le volume d’actifs gérés par les institutionnels s’élève à environ 2 300 Milliards € (cumulé majoritairement par les assurances). En 2019, le portefeuille type d’un investisseur institutionnel généraliste se compose de :

  • 70% d’obligations
  • 10% d’actions
  • 15% d’immobilier
  • Moins de 5% liquidité de prêt

En première place des investisseurs institutionnels, les assurances jouent un rôle déterminant. Leur importante capacité financière leur confère naturellement une grande faculté d’investissement. Les compagnies d’assurance vont pouvoir varier les supports d’investissement. A titre d’exemple, les actifs immobiliers représentent 15% de leur portefeuille.

Traditionnellement, les assurances diversifient leurs investissements (bureau, commerce, habitation, locaux d’activité). La pluralité des actifs répond à leur objectif de prudence avant celui de rentabilité.

Les FCP constituent une seconde catégorie d’investisseurs institutionnels non cotés en bourse. Une FCP ne possède pas la personnalité morale. Les investisseurs de FCP deviennent copropriétaires de valeurs mobilières. Cela signifie que leurs droits seront proportionnels aux parts acquises. Notez que le FCP s’avère plus risqué qu’une SICAV.

Les FCP diversifient leurs investissements dans différents actifs du type Coreou “Value Add’’. La gestion de la société va dépendre de la conjoncture économique et de la direction.

Les caisses de retraite sont des établissements financiers privés ou publics. Leur objectif consiste à capitaliser ou à verser des pensions ou des rentes sur des périodes déterminées. En 2016, les caisses de retraite ont collecté plus de 25 Milliards d’€. Elles placent le montant de leur collecte dans les supports financiers suivants :

  • 30% d’actions
  • 65% d’obligations
  • 5% d’immobilier

Cette répartition confère une bonne liquidité du portefeuille. En pratique, les caisses de retraites sont incitées à investir tant en France qu’à l’étranger. Elles atteignent des rendements nets à plus de 6% sur des placements à moyen et long terme.