Peut-on devenir rentier grâce à l’immobilier locatif ?

Investir dans l’immobilier locatif est un pari sur l’avenir : investir de l’argent dans l’immédiat, pour en gagner davantage plus tard grâce à des revenus complémentaires issu de la location du bien dans lequel on a investi. Mais comme tout projet, il y a une consécration ultime. Si l’affaire est florissante, il se peut que l’investisseur se pose la question d’arrêter de travailler pour vivre uniquement de ses revenus locatifs. En d’autres termes, certaines personnes considérent de devenir rentiers grâce aux loyers perçus. Et franchement, qui n’en a jamais rêvé ? Mais voilà, est-ce aussi simple que ça ? Peut-on vraiment devenir rentier grâce à l’immobilier locatif ?

Et bien, la réponse n’est pas catégorique. Mathématiquement, oui, c’est possible, mais difficile à réaliser en ne percevant qu’un seul loyer pour tout revenu. C’est pourquoi la meilleure option, qui est aussi la plus simple et la plus répandue est la diversification du patrimoine. Il existe actuellement de nombreuses solutions pour augmenter son patrimoine et le faire fructifier intelligemment et de façon sécurisante. De plus, face au risque de la baisse des prix de l’immobilier résidentiel et devant la baisse importante de rémunération du livret A, il peut s’avérer judicieux de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Mais alors, comment faire ?

Premièrement, on peut diversifier la localisation des biens. Un bien acheté en Ile-de-france et plus précisément dans Paris intra-muros ou la première couronne coûtera plus cher, mais sera beaucoup plus liquide qu’en province. Cependant, si le budget ne suit pas, ou si l’on recherche à diversifier, d’autres options sont envisageables. Sans parler forcément de Paris, l’île-de-france est un bon compromis pour gagner suffisamment d’argent et vivre de ses rentes. En effet, c’est la région où les liquidités des biens sont les plus importantes.  Ensuite, c’est celle qui compte le plus grand nombre de commerces et d’écoles au mètre carré. Pour quelqu’un qui cherche à se loger en location, la périphérie parisienne est le lieu de prédilection.

Devenir rentier

Deuxièmement, sans parler de localisation, que peut-on faire pour se diversifier ?

On peut acheter des immeubles de rapport afin d’être le seul et unique gérant de la copropriété. Il est aussi possible d’investir dans des maisons en co-living, qui se décompose en espaces privatifs, semi-privatifs et partagés. Enfin, plutôt que de se concentrer exclusivement sur de l’habitation, on peut diversifier en achetant des locaux commerciaux : les murs d’un commerce qu’une entreprise vous louera.

Pour résumer, si vous souhaitez investir en Île-de-France, il vaut mieux innover avec l’un des moyens cités ci-dessus. Si c’est en province, la meilleure solution reste l’acquisition d’immeubles de rapport avant leur mise en location.

Investir dans l'ancien

Investir dans l'ancien

Investir dans l’ancien vous propose un accompagnement pour développer votre propre patrimoine immobilier : investirdanslancien.fr

linkedin.com/company/13001645

instagram.com/investir_dans_lancien/

facebook.com/Investirdanslancien.fr/