Réservez votre rdv

Le fonctionnement de la garantie loyers impayés



Le cauchemar de tous les investisseurs est d’avoir un locataire qui ne paie plus son loyer. Heureusement, il existe une France une solution pour se protéger de ces éventuels impayés, la garantie loyers impayés (GLI).

Le fonctionnement de la garantie loyers impayés

La protection :

La garantie loyers impayés (GLI), permet de protéger le propriétaire contre les impayés. Elle comprend également la prise en charge des éventuels coûts des actions en justice contre le locataire. C’est une garantie qui est très intéressante, quand on sait le temps et le coût de réparer des dégradations et d’engager une action en justice.

Comment souscrire à la GLI ?

La garantie loyers impayés est une assurance qui se souscrit auprès de l’ assureur privé de votre choix. Les offres pour ce type d’assurance varient d’un assureur à un autre. N’hésitez pas à comparer les différents assureurs afin de voir laquelle est la plus avantageuse, que ce soit en matière de coût ou de modalités de prise en charge. En général, son coût varie entre 3 et 4% du montant du loyer annuel charges comprises.

Les conditions à respecter de la GLI :

Tout le monde ne peut pas postuler à la souscription d’une GLI. Cela dépendra du dossier de votre locataire. Il faut tout d’abord que le locataire soit solvable. On estime un locataire solvable lorsque son salaire est au moins 2.7 fois supérieur au montant du loyer charges comprises pour les personnes en CDI. Pour les personnes en CDD, il faudra généralement que la durée restante du contrat soit supérieure à 8 mois et que la personne dispose comme ressource d’au moins 3 fois le loyer.

Pour ce qui est des étudiants et des apprentis, il faudra se tourner vers la garantie VISALE qui est une garantie contre les loyers impayés de l’Etat, et qui est valable pour les moins de 30 ans.